Cibitoke (Ouest du pays) :  une personne aurait été tuée au cachot du SNR

Cibitoke (Ouest du pays) : une personne aurait été tuée au cachot du SNR

D’après des informations policières, la victime est un homme. Il aurait été arrêté dimanche 13 Octobre, accusé de ravitailler des rebelles se trouvant en RDC.  Il aurait été achevé dans la nuit de lundi 14 Octobre après des séances de torture. Le responsable provincial du service national de renseignement (SNR) nie les faits. (SOS Médias Burundi)

La victime aurait été assassinée par des gardes du responsable local du SNR. Elle aurait été éliminée alors qu’elle était détenue dans le cachot des renseignements.

Une source policière précise qu’elle avait été arrêtée dimanche 13 octobre vers 15 heures au centre de la zone de Ndava en commune de  Buganda . «Il était soupçonné de collecter les vivres destinés à des rebelles se trouvant en  République Démocratique du Congo », fait savoir une autre source.

Il a été torturé jusqu’à perdre  connaissance avant d’être achevé. Son cadavre aurait été jeté dans la rivière Rusizi, témoignent des sources policières.

 Un membre de la famille du disparu dit l’avoir cherché dans tous les cachots, sans succès. « Mon frère a été arrêté lorsqu’il venait du marché de Ndava. Il  n’appartenait à  aucun parti politique ou un quelconque mouvement armé. Nous demandons à l’administration provinciale de nous aider à retrouver au moins son cadavre », se désole-t-il.

Contacté, Venant Miburo, le responsable du service national des  renseignements à Cibitoke nie les faits.  «Ce sont de rumeurs », s’est-il défendu.

Previous Tanzanie : Les enseignants dans les camps de réfugiés burundais grognent
Next Burundi : Le gouvernement reprend en main le secteur-café après l’échec de la privatisation