Muyinga: La famille d’un porté-disparu désespère

Muyinga: La famille d’un porté-disparu désespère

Les proches de Corneille Ndacayisaba témoignent avoir perdu espoir de le retrouver, à peu près quatre mois après sa disparition. Depuis début juillet 2019, sa famille le recherche activement, sans succès. (SOS Médias Burundi)

M. Ndacayisaba a été vu pour la dernière fois début juillet dernier à son poste d’attache où il montait la garde au bureau de l’IRC (International Rescue Committee).

« Ses proches ont demandé des enquêtes mais rien n’a été fait »,  signale un de ses collègues.

La famille se résigne à procéder à la levée de deuil de l’homme sans trace. « Nous craignons qu’il ait été enlevé à cause de son appartenance au parti CNL mais les leaders de ce parti se gardent de suivre le dossier », regrettent ses proches.

M.Corneille travaillait pour une société de gardiennage. Seul son vélo a été récupéré au bureau de l’ONG IRC où il montait la garde la nuit de sa disparition.

Plus de trois mois après sa disparition, le dossier est plutôt tabou sur sa colline par crainte de subir le même sort, signale-t-on.

La famille de M. Ndacayisaba perd espoir tout comme celle d’un certain Mugema arrêté par des inconnus en plein centre urbain de Muyinga et sans trace depuis une année.

Previous Bururi-Rumonge : Le parti CNL dénonce la composition des commissions électorales communales
Next Mutumba (Karusi): Une permanence du CNL démolie