NAKIVALE : manque criant du bois de chauffage chez les réfugiés burundais

NAKIVALE : manque criant du bois de chauffage chez les réfugiés burundais

Les réfugiés burundais du camp de Nakivale font face au manque du bois de chauffage. Ils demandent au HCR un approvisionnement d’urgence. (SOS Médias Burundi)

Cela fait déjà deux semaines que les réfugiés burundais peinent à avoir du bois de chauffage pour la cuisson des aliments.

Ils sont obligés de se débrouiller en dehors du camp, malgré qu’il est difficile de s’en procurer.

Cependant, le bureau du premier ministre ougandais a interdit toute tentative de déboisement en dehors du camp dans le but de sauvegarder la biodiversité environnante du camp de Nakivale.

Des alternatives nuisibles à l’environnement

Pour parier au problème, les réfugiés utilisent des restes de bidons et des objets en caoutchouc. “On n’a pas de choix, on utilise tout ce qui est à notre portée en attendant d’être approvisionnés en bois de chauffage « explique Nostor, un jeune homme du camp.

D’autres réfugiés se lancent dans la recherche de la bouse séchée en dehors du camp pour faire face à ce défi.

Les concernés demandent au HCR et à ses partenaires de résoudre ce problème.

Previous Gitega : lE centre Monseigneur Michael Aidan Courteney manque cruellement de moyens
Next Burundi: la coalition CFOR-ARUSHA exige un dialogue inclusif pour trouver une solution à crise burundaise