Des mesures du gouverneur provoquent des mouvements de grève à  Makamba

Des mesures du gouverneur provoquent des mouvements de grève à Makamba

Depuis bientôt une semaine, le gouverneur de la province de Makamba (sud du Burundi) Gad Niyukuri  a pris une série de mesures à l’endroit des commerçants locaux. Parmi ces mesures, la baisse des prix de la viande, ce qui a provoqué un mouvement de grève des bouchers. (SOS Médias Burundi)

Dans une réunion de mardi, tenue par le gouverneur de Makamba à l’intention des commerçants du chef-lieu de la province, le prix d’un kilo de viande a été fixé à 5.500 FBU. Soit une baisse de 500 FBU. Ils indiquent que si le nouveau prix est appliqué, ils travailleront à perte.

Les bouchers expliquent que le prix des animaux à abattre a monté suite à la dévaluation de la monnaie burundaise par rapport au shilling utilisé en Tanzanie (principal fournisseur des vaches abattues à Makamba). Ils demandent au gouverneur de revoir la décision.

La partie boucherie du marché de Makamba est vide depuis mercredi. Ceux qui continuent à travailler le font clandestinement. Les seuls qui sont servis sont des vendeurs qui travaillent dans des bars et hôtels. Les fêtes et événements du week-end ont été perturbés à cause de ce mouvement de grève.

Les commerçants dans le viseur du Gouverneur

Après la même réunion, 37 commerçants ont été interpellés. Ils ont été libérés après payement d’une amande de 10 000 FBU pour les vendeurs des boissons locales et 20 000 FBU pour les propriétaires de restaurants, de boutiques et d’hôtels.

Deux autres propriétaires de bistrot avaient été appréhendés la semaine dernière. Ils étaient accusés de surfacturation. Ils ont été libérés 4 jours après,  après avoir versé 700000 FBU d’amendes.

Des commerçants  joints par SOS Médias Burundi demandent  à l’autorité provinciale  de les laisser travailler tranquillement.

Previous Photo de la semaine : Un homme porté sur le dos pour traverser une avenue pleine de boue
Next Le Burundi rejette les accusations du Président américain d'être une menace à son pays