Le Royaume-Uni débloque plus de 3.8 millions de dollars américains pour nourrir les réfugiés burundais du camp de Mahama


Le Département Britannique pour le Développement International (DFID) a débloqué 3 millions de livres sterling (3,7 milliards de francs rwandais) au Programme Alimentaire Mondial (PAM). La somme est destinée à améliorer la sécurité alimentaire de plus de 60.000 réfugiés burundais installés au camp de Mahama, à l’Est du Rwanda. (SOS Médias Burundi)

Selon le PAM, le financement du gouvernement britannique va permettre d’éviter des coupures des rations des réfugiés.

Avec le soutien du DFID, le PAM rassure également qu’il va continuer à fournir des aliments nutritifs hautement enrichis aux plus vulnérables comme des enfants de moins de deux ans, des femmes enceintes et des mères allaitantes, ainsi que des personnes vivant avec le VIH / sida et des patients tuberculeux sous traitement.

Depuis l’année dernière, le PAM utilise un modèle hybride d’aide alimentaire en espèces et en nature pour soutenir les réfugiés burundais à Mahama. Un réfugié reçoit au moins 5400 francs rwandais par mois à côté de l’huile de palme, du sel de cuisine et une quantité de haricot.

Les réfugiés burundais disent que la somme leur permet d’acheter de la nourriture de leur choix sur les marchés.

Cependant, ils indiquent que cette somme ne leur permet pas de joindre les deux bouts du mois.

 “C’est peu alors que nous avons des besoins diversifiés: la somme est également utilisée pour acheter du bois de chauffage dans certains cas ou des habits à nous et à nos enfants. Et si quelqu’un tombe malade, nous devons prendre aussi sur cet argent pour acheter des médicaments ou un régime alimentaire approprié”, confient des réfugiés.

Ils ajoutent que même les prix des denrées alimentaires ont grimpé de façon exponentielle.

Ils saluent le don du gouvernement britannique et demandent au Programme Alimentaire Mondial de pouvoir revoir à la hausse la somme leur destinée dans le système d’aide en espèces.

Construit en 2015, le camp de réfugiés de Mahama abrite plus de 60.000 burundais qui ont fui la crise politique et sécuritaire dans leur pays.