Burundi : la marine annonce de nouvelles mesures de sécurité sur le lac Tanganyika


Le commandant de la marine a adressé une lettre au président de la fédération des pêcheurs du Burundi hier. La lettre comprend des mesures qui s’inscrivent dans le cadre de sécuriser la voie lacustre. (SOS Médias Burundi)

Entre autres mesures, le port obligatoire du gilet de sauvetage pour les pêcheurs, le port de la carte de protection pour tous les pêcheurs , l’immatriculation des bâteaux.

Le commandant des forces de la marine fait savoir que ces mesures sont prises pour contrôler les mouvements « des bandits armés » qui accostent sur les rives du lac Tanganyika avec la complicité des pêcheurs.

Les mesures sont applicables à partir du 1er novembre prochain.

Depuis le 23 août dernier, des hommes armés en provenance de la RDC (République Démocratique du Congo) ont emprunté le lac Tanganyika pour rejoindre les provinces de Rumonge, Bujumbura, Bururi et Makamba( sud-ouest du Burundi). Ils ont par après été aperçus dans d’autres provinces comme Bubanza ( ouest), Mwaro et Muramvya( centre) ainsi que Kayanza( nord). Le mouvement Red Tabara qui a des positions dans la province du sud Kivu et à l’est de la RDC, a annoncé que ce sont ses « combattants » qui ont été vus dans ces localités et qu’ils sont prêts à « renverser un pouvoir dictatorial ».