Cibitoke : un policier condamné à la perpétuité

Cibitoke : un policier condamné à la perpétuité

Le tribunal de grande instance de Cibitoke (nord-ouest du Burundi) a condamné à la peine de prison à vie un policier accusé de meurtre dans un procès de flagrance lundi soir. Les défenseurs des droits humains et la famille saluent le verdict rendu. (SOS Médias Burundi)

Le procès a duré 5h. Le policier nommé Gérard Ndacayisaba, son collègue Édouard Ndayikengurukiye et Félix Ngendabanka ont comparu à la barre. Les deux premiers ont été accusés d’avoir tué à bout portant un chauffeur de la société Angélique qui construit un barage électrique du nom de Festus Hakizimana dans la nuit du 15 au 16 mai sur la colline et zone de Ndava, en commune de Buganda. Ngendabanka quant à lui a été accusé de complicité de meurtre.

Le ministère public a fourni tous les témoignages des personnes qui prouvent que Ndacayisaba a commis ce meurtre avec préméditation. Il a requis une peine de prison à perpétuité contre lui et son coaccusé du nom d’Édouard Ndayikengurukiye. Le ministère public a également requis 15 ans de prison contre un chef d’équipe du nom de Felix Ngendabanka qu’il accuse de complicité.

Après délibération les juges ont retenu la peine de prison à perpétuité contre Gérard Ndacayisaba. Édouard Ndayikengurukiye et Felix Ngendabanka écopent d’une année d’emprisonnement. Ils doivent également verser une indemnisation à la famille de la victime de 21.500.000 francs burundais et une amende de 200 mille francs burundais.

Les justiciables ont salué ce procès et ont exhorté le tribunal de grande instance de Cibitoke de continuer à rendre justice et punir les criminels.

_____________

Photo : parquet de Cibitoke au nord-ouest du Burundi

Previous Kenya-Tanzanie : une vingtaine de réfugiés burundais et congolais campent sur la frontière commune
Next Beni : un autre Imam tué