Report de l’audience publique de la Radio Bonesha Fm contre le Conseil National de la Communication (CNC)


La radio Bonesha Fm a intenté une action devant la Cour administrative pour demander sa réouverture.(SOS Médias Burundi)

La Cour administrative a siégé ce lundi pour statuer sur le dossier opposant la radio Bonesha Fm au Conseil National de la Communication.

Selon le directeur de cette radio qui a accordé une interview à la radio Isanganiro, le CNC a d’abord exigé à la radio Bonesha Fm de fournir une attestation de non poursuite judiciaire.

« Pour obtenir l’autorisation d’émettre, ce document n’est mentionné nulle part », a affirmé Léon Masengo.

L’avocat du CNC a demandé plus de temps pour analyser le dossier.

M. Masengo y voit plutôt une façon de jouer sur le temps pour que le dossier perdure. « Il est inconcevable que l’avocat du CNC
se soit seulement présenté avec deux correspondances qu’on a échangées avec ce Conseil sur une trentaine », a poursuivi Masengo.

Ce procès a été reporté pour le 24 juin prochain.

La radio Bonesha Fm est parmi les principaux médias privés burundais brûlés et saccagés le 14 mai 2015, après la tentative manquée de putsch.