Cibitoke : recrudescence des cas de choléra

Cibitoke : recrudescence des cas de choléra

28 cas de choléra ont déjà été enregistrés au centre de santé de Rugombo dans le district sanitaire de Cibitoke depuis le 7 juillet. (SOS Médias Burundi)

Parmi les personnes atteintes, 24 proviennent de la zone de Ndava, un cas dans la commune de Buganda, 2 cas de la colline Gitumba en zone de Nyamakarabo de la commune de Mugina et un cas de la colline Nyamitanga de la même commune.

Actuellement 19 patients sont traites dans cette structure sanitaire.

Des garde-malades témoignent du manque d’eau potable dans ces collines. Les habitants de leur côté demandent à la REGIDESO (Régie de production et de distribution d’eau et d’électricité) d’alimenter en eau potable les localités touchées par la maladie.

Le médecin du district sanitaire de Cibitoke demande à l’administration de sensibiliser la population à l’hygiène. La Regideso est priée de multiplier l’aménagement des sources d’eau potable.

Dr célestin Ndayavuga, responsable de l’hôpital tranquillise la population. Il affirme que les médicaments sont suffisants pour traiter tous les cas de cholera. Il indique que l’hôpital appuyé par la Croix rouge continue de désinfecter les ménages ayant présentés des cas.

Previous Cibitoke : six personnes tuées en moins d'un mois
Next Le régime burundais est plus que déterminé à réduire à néant l’espace civique (FORSC)