Quatre militaires se noient dans la Rusizi

Quatre militaires se noient dans la Rusizi

Des habitants disent qu’ils faisaient partie d’un groupe de militaires qui se rendait en RDC. Le commandant chargé des opérations dans la réserve naturelle de Rukoko nie ces informations.(SOS Médias Burundi)

Vers 2h ce samedi 28 septembre, quatre corps de militaires burundais ont été repêchés dans la rivière Rusizi sur la transversale 6 au pied  de la colline Nyamitanga, en commune de Buganda dans la province de Cibitoke( nord-ouest du pays).

Des informations recueillies sur place indiquent qu’un groupe de militaires et jeunes imbonerakure affiliés au parti Cndd-Fdd ont traversé la rivière en destination de la République Démocratique du Congo pour traquer les rebelles burundais se trouvant dans les hauts plateaux, dans le Sud-Kivu.

Un pêcheur artisanal qui fait ses activités sur la rivière Rusizi dit avoir été obligé de transporter sur sa pirogue plusieurs militaires en direction de la RDC.

Des habitants de la colline de Nyamitanga en commune de Buganda et ceux de la colline Kagwema en commune de Gihanga disent avoir peur des infiltrations des militaires et des Imbonerakure qui s’observent il y a trois jours.

« Il y a des militaires qui passent dans une traversée de la localité de Kagwema. D’autres empruntent la transversale 3 à Nyamitanga avant de franchir la frontière. Nous entendons dire qu’ils vont au Congo pour traquer les rebelles burundais qui sont dans les hauts plateaux »,  expliquent-ils.

Un militaire qui a requis l’anonymat ( parce qu’il n’est pas autorisé à parler à la presse) a confirmé à SOS Médias Burundi que l’armée burundaise est en train de déployer des hommes dans le Sud Kivu. Il a ajouté que les corps des  militaires qui se sont noyés ont été évacués vers Bujumbura.

Contacté, le commandant chargé des opérations dans la réserve naturelle de Rukoko( zone où proviennent les militaires envoyés en RDC voisine) dément ces informations. « Mais nous sommes toujours prêts à intervenir si les autorités congolaises ont besoin d’une opération conjointe, » assume-t-il.

Previous Nduta: Un réfugié burundais porté disparu
Next L' organisation MAP-Burundi basée en Angleterre demande la suspension immédiate du président de la FFB, Révérien Ndikuriyo