Muyinga : 4 Imbonerakure écopent la perpétuité pour le meurtre d’un membre du CNL


Burundi CNDD-FDD

Quatre jeunes du parti CNDD-FDD ont été condamnés à la prison à vie par les juges du tribunal de grande instance de Muyinga (Nord-Est du pays). Ils ont été jugés coupables d’assassinat d’un militant du parti CNL tué dans la nuit du 18 août à Rugari. (SOS Médias Burundi)

Des militants du CNL qui faisaient partie du groupe attaqué cette nuit-là ont comparu comme témoins à charge.

Les témoins à décharge composés des administratifs à la base et des Imbonerakure (jeunes du parti CNDD-FDD) n’ont pas pu convaincre les juges sur la non implication des quatre accusés arrêtés par les membres du CNL qui se défendaient.

Le verdict est tombé à l’issu de la deuxième audience publique ce mardi.

« Nous sommes partiellement satisfaits », estime un leader du CNL. L’attaque a été menée par des centaines de jeunes venus de différentes collines.
« Les commanditaires n’ont pas été démasqués », regrette-t-il.

Dans la salle d’audience, il n’y avait pas d’avocats. Seuls quelques militants du CNL et des membres des familles des accusés étaient présents.

La partie civile recevra des indemnités de dédommagement de plus de 4 millions de FBu.

Pour rappel, dimanche 18 Août, des militants du CNL rentrent de Muyinga où ils ont participé aux festivités d’inauguration de la permanence de leur parti. Les chauffeurs de véhicules qui assuraient le transport sont intimidés et renoncent à leur mission. Plusieurs militants du CNL originaires de la commune de Giteranyi décident de rentrer à pied. Ils sont pris au piège par des Imbonerakure qui les attendaient sur le chemin de retour à Rugari, à 17 km du chef-lieu de la province. Un membre du CNL a été assassiné et huit autres grièvement blessés.