Fonds Louis RWAGASORE pour réfugiés burundais


camp de Mahama

La Fondation Bene Burundi et Radio Peace FM procèdent, ce 07.11.2019, au lancement d’une campagne de recherche de financements destinés à offrir des bourses à 20 jeunes réfugiés burundais souhaitant reprendre ou entreprendre les études universitaires au cours de l’année académique 2020. (SOS Médias Burundi)

Un premier groupe composé de 6 jeunes femmes et de 14 jeunes hommes a été identifié dans 9 camps de réfugiés burundais éparpillés dans 5 pays, à savoir le Kenya, l’Ouganda, le Rwanda, la République Démocratique du Congo et la Tanzanie.

Une fiche synthétique indiquant les camps de résidence par pays, les disciplines souhaitées, ainsi que le niveau d’études atteint au Burundi par ces jeunes réfugiés avant le départ en exil est disponible.

Les disciplines souhaitées par ces jeunes réfugiés burundais couvrent des domaines très variés tels que : « Human Nutrition and Dietetics, Sciences de l’Education, Journalism, Relations Internationales, Expertise Comptable, Arts and Humanities, Génie civile, Sage-Femme, Environnement, Médecine, etc. »

Cette fiche peut être communiquée aux personnes, institutions ou organisations qui souhaitent contribuer au financement de ce projet visant à redonner un avenir professionnel solide à des jeunes dont la scolarité a été brisée par l’exil et qui rêvent d’être utiles au Burundi et à l’Afrique.

Cette fiche indique aussi les langues d’études, français ou anglais, dans lesquelles ces jeunes réfugiés burundais souhaiteraient poursuivre leurs études. Elle contient également des indications précisant que ces jeunes ont été victimes de viols, de tortures, de disparition forcée d’un conjoint, de discrimination « ethnique » ou s’ils souffrent d’un handicap physique particulier.

Cette fiche indique, enfin, que ces jeunes réfugiés sont mariés ou célibataires. En outre, elle précise que l’une ou l’autre jeune femme faisant partie du groupe est une mère élevant seule un enfant.

Les contributions financières provenant de toutes sources de financement seront regroupées dans un fonds commun, le « Fonds Louis Rwagasore » dont l’objectif est d’offrir des bourses d’études au plus grand nombre possible de jeunes réfugiés burundais soutenus par leurs compatriotes, par des amis du Burundi, personnes physiques ou morales, par des institutions ou des entreprises.

Les jeunes réfugiés feront leurs études dans leurs pays de résidence actuel et éventuellement dans un des pays voisins de la Communauté Est-Africaine ou de la Région des Grands Lacs. Afin de couvrir tous les frais de scolarité pendant un an, la bourse par étudiant a été estimée à 650 dollars US par an. Soit environ 55 dollars US par mois.

Selon des critères de priorité de son propre choix, un bienfaiteur pourrait parrainer une jeune réfugiée ou un jeune réfugié burundais faisant partie de ce premier groupe.  

Tous ceux qui souhaitent se mobiliser et mobiliser le réseau de leurs propres amis en faveur de ces jeunes réfugiés burundais sont les bienvenus. Ils sont, d’ores et déjà, très cordialement remerciés pour leur formidable générosité. Ils auront contribué, en effet, à la réalisation, par ces jeunes réfugiés burundais, d’un rêve d’une vie digne et épanouie.