BURUNDI : La commission des droits de l’homme face à un problème de budget


La Commission Nationale Indépendante des Droits de l’Homme (CNIDH) a fait part de ses difficultés financières. C’était du 14 au 15 Novembre à Gitega, en présence  d’une commission parlementaire. (SOS MEDIAS Burundi)

En fait, durant les échanges,  il a été question du fonctionnement même de la commission des droits de l’homme. L’institution fait face notamment à  un manque de logistique au moment d’effectuer des visites dans les prisons du pays.

Selon Gilbert Bécaud Njangwa, un des commissaires, le grand défi est l’obtention de carburant permettant aux responsables régionaux de faire les trajets afin de s’enquérir des conditions de détention.

D’autres membres de la commission réclament plus d’autonomie financière, comme ce qui est prévu dans la loi.

Une divergence d’opinion

Des députés présents se sont déclarés en désaccord. Ils estiment que la commission peut mobiliser des fonds supplémentaires en complément du budget alloué par le gouvernement