Burundi: La Banque centrale menace de  sanctions les bureaux de change qui ne respectent pas ses règles

Burundi: La Banque centrale menace de sanctions les bureaux de change qui ne respectent pas ses règles

Dans une déclaration de ce vendredi 15 Novembre,  le directeur de la supervision et de la stabilité financière  dans la Banque de la République du Burundi déplore que les bureaux de change ne se réfèrent pas aux taux de change  d’achat et de vente des devises. (SOS Médias Burundi)

Le directeur de la supervision, de la stabilité financière et de l’inclusion financière dans la Banque de la République du Burundi, BRB note le non-respect de la nouvelle réglementation  de change depuis qu’elle a été instaurée au mois de septembre.

Selon Prosper Ngendanganya, tout bureau de change devrait fixer le taux de change journalier qui se réfère aux taux officiels d’achat et de vente de la BRB, et en ne dépassant pas une marge bénéficiaire de 15%. Citant la nouvelle réglementation, il a  indiqué également que chaque bureau de change devrait  délivrer à ses clients un bordereau prouvant l’opération effectuée. Un logiciel de gestion a aussi été mis à la disposition des changeurs par la BRB.

Néanmoins, ce cadre de la BRB dit qu’il y a beaucoup de manquements de la part des changeurs. «Les bureaux de change fixent les taux qui ne se réfèrent pas aux taux officiels d’achat et de vente tels que publiés par la Banque centrale», a-t-il déclaré.

Des changeurs disent travailler à perte avec la nouvelle réglementation de la BRB. Au mois de septembre dernier, la police a arrêté plusieurs changeurs dont le changeur de renom Jackson Simbananiye connu sous le sobriquet de Kirahwata, accusés de violation de cette réglementation.

Previous BURUNDI : Le ministre de l'intérieur suspend les réunions en assemblée générale des confessions religieuses
Next BURUNDI : La commission des droits de l’homme face à un problème de budget