Des arrestations d’opposants en cascade à Muyinga

Des arrestations d’opposants en cascade à Muyinga

Des militants du CNL ont été interpellés ces jours dans des localités de la province de Muyinga (Nord-Est du Burundi). Les responsables de l’opposition dénoncent arrestations arbitraires. Ils exigent le déverrouillage de l’espace politique. (SOS Médias Burundi)

La dernière arrestation a eu lieu lundi après-midi. Elle concerne le représentant du CNL sur la colline de Kinyota (Muyinga). Ce dernier a été transféré au commissariat local de la police.

D’autres membres de la même formation politique sont détenus depuis quelques jours au même cachot. Les responsables du CNL disent qu’ils ont été arrêtés et détenus injustement. » Nos militants sont accusés injustement. Deux sont détenus au cachot de la police dans la commune de Buhinyuza pour un simple soupçon de vol d’un drapeau du parti au pouvoir », dénonce un responsable local du CNL.

Samedi dernier, une bagarre entre les jeunes du CNDD-FDD et ceux de la première formation politique d’opposition dirigée par le premier vice-président de l’Assemblée Nationale Agathon Rwasa a fait deux blessés.
Deux jours avant, une permanence du CNL avait été attaquée dans la localité de Mwumba, en commune de Buhinyuza .
La police a appréhendé deux jeunes dont le représentant local des Imbonerakure.

Un responsable du CNL déplore ces tensions alors qu’officiellement l’autorité dresse un bilan positif de la situation sécuritaire sur terrain.

Previous Les députés accordent des avantages exorbitants au Président sortant
Next Des élèves et écoliers appelés à contribuer pour les croisades de prière organisées par le parti CNDD-FDD