Les renseignements ont interdit un mini congrès d’un parti de l’opposition à Gitega

Les renseignements ont interdit un mini congrès d’un parti de l’opposition à Gitega

Les membres du parti MRC (Mouvement pour la Réhabilitation des Citoyens) Rurenzangemero avaient organisé ce dimanche un mini congrès provincial dans la capitale politique Gitega (Centre du Burundi). Les agents du Service National de Renseignements (SNR) ainsi qu’un nombre impressionnant de policiers ont suspendu l’activité. (SOS Médias Burundi)

Le mini congrès provincial du parti MRC Rurenzangemero devrait se tenir dans la salle de l’hôtel le Palmeraie, au centre ville de Gitega. Des agents du SNR et des policiers se sont présentés pour empêcher le déroulement de l’activité. Ils ont momentanément interpellé des cadres de ce parti.

Parmi les cadres qui ont été momentanément détenus figurent Frédéric Nahimana , secrétaire provincial, Tatien Sibomana et Déo Bizindavyi.

Toutefois, leurs téléphones portables restent confisqués par le responsable provincial du SNR, Blaise Ngomirakiza. Sont également retenus par le même responsable des renseignements à Gitega, les téléphones portables de deux correspondants travaillant pour deux radios locales basées dans la capitale économique Bujumbura. Il s’agit d’Arthur Kavabushi et Amisssi Karihungu, respectivement correspondants des radios Isanganiro et Culture.

L’objectif du mini congrès du MRC Rurenzangemero était de préparer les listes des candidats aux élections communales qui se dérouleront le 20 mai prochain.

Previous Un membre du parti CNL introuvable depuis bientôt deux mois, sa famille victime de MENACES
Next Deux kalashnikov découverts à Ngagara, une personne arrêtée