Bujumbura : l’Institut Français du Burundi suspend ses activités

Bujumbura : l’Institut Français du Burundi suspend ses activités

La décision est tombée hier. À partir de ce mardi, l’Institut Français du Burundi est fermé pour une période de 30 jours reconductible. (SOS Médias Burundi)

Le communiqué de l’institut précise que la mesure fait suite à la suspension des activités culturelles en date du 18 mars 2020.

« La mesure a été prise en application des principes de précaution et de prévention dans les emprises de l’Ambassade de France recevant du public », lit-on.

Un seul service reste fonctionnel : le bar-restaurant, « l’Echiquier » dont l’exploitation est concédée à un opérateur local.

Télétravail


Depuis quelques jours, les employés de la délégation de l’Union Européenne au Burundi travaillent à leur domicile. Le télétravail concerne également des salariés de certaines ambassades des pays membres de l’UE.

Des banques de Bujumbura pratiquent aussi un système de relai dans le but de se protéger contre le coronavirus, affirment nos sources.

Previous Bubanza : six élèves poursuivis pour tentative de meurtre libérés
Next Muyinga : de plus en plus d’arrestations et de pression visant les opposants