Ruyigi : la famille d’un militant CNL attaquée


Des Imbonerakure ont attaqué le ménage d’un militant du CNL sur la colline de Nyaburondwe (commune de Butaganzwa, province de Ruyigi). Les faits se sont déroulés samedi dernier. (SOS Médias Burundi)

Le chef de ménage, Patrice Masabarakiz a été blessé à la machette, sa femme aurait été violée.

L’attaque a eu lieu vers 19 heures. Des Imbonerakure ont défoncé la porte de la maison. Ils ont blessé à la tête le chef de ménage à l’aide d’une machette. Et ensuite, ils ont violé son épouse. Tandis que son fils a été tabassé jusqu’à ce qu’il perde conscience.

Des voisins de la famille attaquée

Selon Séverin Nitunga, le secrétaire communal du CNL, la famille est victime d’une seule chose. Le refus d’adhérer au CNDD-FDD après maintes sollicitations des Imbonerakure.

L’intolérance politique prend une allure de plus en plus inquiétante à l’approche des élections générales. La justice n’agit pas, et les administratifs et la police ferment les yeux quand des jeunes du parti au pouvoir s’en prennent aux opposants.

M. Nitunga

Contacté par SOS Médias Burundi, Onésime Ngendandumwe, le responsable du CNDD-FDD à Butaganzwa a indiqué ne pas être au courant des faits.

L’administrateur de la commune de Butaganzwa, Fabien Ntukamazina a quant à lui affirmé que les Imbonerakure s’étaient défendus « face à un responsable collinaire du CNL qui avait sur lui une machette et un long couteau ».