Tanzanie Covid-19 : un accueil pour les malades du camp de Nduta


Une pancarte de la zone C du camp de Nduta

Médecins Sans Frontière, partenaire clé de la santé dans les camps de réfugiés burundais en Tanzanie a mis en place cette structure. Cette dernière comprend 150 lits capable d’accueillir des malades Coronavirus. (SOS Médias Burundi)

L’annonce a été faite lors d’une réunion des responsables du camp : des représentants du HCR, de MSF, du PAM et de partenaires s’occupant de l’hygiène. Le site – en soi – n’est pas nouveau. Il avait été aménagé dans le cadre de lutte contre le virus Ebola.

Dieu merci, il n’ y a pas eu de cas d’Ebola jusqu’à présent. Les réfugiés seront protégés et pris en charge s’ils sont infectés. Le coronavirus est aujourd’hui une réalité en Tanzanie.

Responsables de MSF

Une équipe médicale disponible sur le site

L’équipe est constituée de 18 médecins et infirmiers. Médecins Sans Frontières compte étendre le projet à deux autres camps hébergeant des Burundais à Nyarugusu et Mtendeli.

Les réfugiés se disent « très satisfaits » de la mise en place du centre « Covid ». Cependant, ils déplorent le manque de médicaments pour les autres soins pratiqués.

Les responsables du camp insistent sur le respect des normes d’hygiène. Notamment la distanciation sociale ou encore le lavage des mains. Seulement voilà, ces mesures peinent à être appliquées en raison de la promiscuité. Nduta compte 75 000 réfugiés.