La Commission Nationale Indépendante des Droits de l’homme se dit satisfaite du déroulement du processus électoral

La Commission Nationale Indépendante des Droits de l’homme se dit satisfaite du déroulement du processus électoral

La Commission Nationale Indépendante des droits de l’homme dit avoir suivi tout le processus électoral, depuis les campagnes à l’intérieur du pays. Pour la CNIDH, tout s’est passé dans un climat de paix, de sécurité, et de respect des droits de l’homme. (SOS Médias Burundi)

La CNIDH dit qu’elle est témoin du bon déroulement des élections en dépit d’une pluralité de candidats en lice et aux aspirations diverses.

La commission a recommandé aux adversaires de respecter le verdict des urnes.

Dans un point de presse, le président de la CNIDH n’a toutefois pas mentionné les arrestations des membres des partis d’opposition, principalement ceux du parti Congrès National pour la Liberté. Le bilan dressé par ce parti s’élève à plus de 200 interpellations ayant visé ses mandataires et militants.

Pour Sixte Vigny Nimuraba, l’essentiel est que la procédure judiciaire soit respectée. « Les motifs d’arrestation sont nombreuses. On peut arrêter quelqu’un pour le protéger, ou protéger sa famille. On peut aussi arrêter une personne pour des raisons d’enquête. Ce qui est essentiel c’est que la procédure légale d’arrestation soit respectée », s’est-il défendu.

À propos des reproches selon lesquelles seuls les membres de l’opposition sont poursuivis, M. Nimuraba nie les faits. « Dans nos descentes dans les cachots, nous avons vu qu’il y a des membres du parti au pouvoir et des adminitrarifs incarcérés ».
Il dit aussi ignorer le nombre de personnes incarcérées pour des infractions électorales.

Previous Ngozi: de nouveaux opposants dans le collimateur de la justice
Next Burundi-Elections: les États-Unis souhaitent une issue heureuse

About author

You might also like

Politique

Makamba : deux militants du CNL interpellés

Ils sont tous originaires de la commune de Kayogoro dans la province de Makamba (au sud du Burundi). Ils ont été interpellés par l’administrateur communal alors qu’ils célébraient avec d’autres

Politique

Congrès du CNDD-FDD : tous les regards braqués sur Gitega

La capitale politique Gitega accueille ce dimanche un congrès spécial extraordinaire du parti de l’aigle, le CNDD-FDD. L’événement est plus que grandiose, selon des habitants de la capitale politique. (SOS

Politique

Ntega (Kirundo) : un viol sur une fille d’un opposant passé sous silence

Une fille de 13 ans dont les parents sont membres du parti CNL a été sexuellement agressée par un responsable du CNDD-FDD dans la localité de Monge-Kiramata (zone de Ntega,