Cankuzo: des familles des personnes kidnappées désespèrent


Burundi, cankuzo, sos, medias

Il y a un mois qu’Arcade Butoyi, Alawi Niyonkuru et leur visiteur ont été kidnappés. Ils prenaient un verre dans un bar communément appelé Kukayaga situé dans le quartier de Nyamparahara du centre urbain de la province de Cankuzo (est du Burundi). Les ravisseurs qui n’ont pas été identifiés étaient dans une voiture. Les familles des trois hommes qui disent les avoir cherchés partout, en vain désespèrent. (SOS Médias Burundi)

Les trois hommes ont été enlevés le 28 avril dernier à 20h par des personnes armées de fusils à bord d’une voiture de marque Toyota.

Selon Godefride Nkeshimana, épouse d’Arcade Butoyi, la famille et les proches les ont cherchés dans tous les cachots, sans succès. « Nous sommes dans une confusion totale et ne savons pas s’ils sont encore en vie ou s’ils ont été tués », désespère-t-elle.

Au moment de l’incident, les responsables administratifs et la police avaient été alertés.
Le commissaire provincial de police s’était contenté de rassurer qu’une enquête était en cours.

M.Butoyi, représentant provincial d’un syndicat d’enseignants et Alawi Niyonkuru avaient participé dans un meeting du parti d’opposition CNL le jour de l’enlèvement. Le premier avait gagné le marché de sonorisation de l’événement au moment où le second y était allé comme aide technicien.

Les deux sont anciens militants du parti MSD (Mouvement pour la Solidarité et le Développement) radié par le gouvernement.
La troisième personne étant un visiteur.

Des proches des deux hommes pensent que leur enlèvement cache des mobiles politiques.