Makamba-Rutana : deux responsables policiers limogés


Bureau provincial de Rutana

OPC Martin Ntahomvyariye et OPP2 Gilbert Ngendankazi respectivement commissaire communal de Kayogoro (province de Makamba, sud du Burundi) et chef de poste Gihofi du commissariat communal de Bukemba dans la province de Rutana (sud-est) se sont vus limoger hier. Selon une source policière, les deux responsables policiers sont soupçonnés d’avoir trempé dans les rackets, vols et assassinats des Burundais en provenance de la Tanzanie. (SOS Médias Burundi)

Leur limogeage a été annoncé hier.

Leurs collègues ont confié sous couvert d’anonymat à SOS Médias Burundi que les deux hommes collaboraient régulièrement avec des civils qui avaient érigé des barrières aux postes de frontière entre le Burundi et la Tanzanie. « On a toujours dénoncé des exactions auprès du commissariat communal mais aucune mesure n’a été prise. Le commissaire partageait le butin avec ces administratifs et jeunes Imbonerakure », témoignent-ils.

Des habitants des collines Mudaturwa, Bigina et Mayange qui assistaient impuissants aux scènes d’extorsion demandent à la hiérarchie policière de sanctionner les deux hommes et de les traduire devant la justice.

Ils ont été respectivement remplacés par Déo Ndayegamiye et Étienne Bigirindavyi.