Nduta : la ration alimentaire de nouveau réduite

Nduta : la ration alimentaire de nouveau réduite

Au camp de réfugiés burundais de Nduta en Tanzanie, l’heure est à la distribution de la ration alimentaire mensuelle. À leur grande surprise les réfugiés trouvent que la quantité a été réduite. En moins de trois mois, c’est la deuxième fois qu’elle est diminuée. Les concernés estiment qu’il s’agit d’une façon de les forcer de rentrer. (SOS Médias Burundi)

La quantité de nourriture reçue par personne devait couvrir une période d’un mois.
Des réfugiés affirment qu’il ne sera pas possible de joindre les deux bouts du mois.

« Nous avons été surpris de recevoir 8,5 kg de farine de maïs alors que nous recevions 11,5 kg ces deux derniers mois. C’est aussi pareil pour
le petit pois ou le haricot, la quantité distribuée est passée de 3,5 kg à 2,5 kg par personne. Et pour l’huile de cuisine, chaque réfugié reçoit 1litre. C’est au moment où la farine de la bouillie ne figure plus sur la liste des vivres distribués », déplorent des Burundais installés à Nduta qui se sont confiés à notre reporter.

Les intéressés parlent de « manœuvres de la Tanzanie et du Burundi en complicité avec le HCR pour les forcer de rentrer ».

“Le HCR est en tout cas de mèche avec la Tanzanie car rien ne peut expliquer ces diminutions répétitives de la ration alors que c’est uniquement cette agence qui doit nous prendre en charge”, ont lâché des occupants du camp.

Nduta abrite plus de 70.000 réfugiés burundais.

___________

Photo: la zone C du camp des réfugiés burundais de Nduta

Previous RDC : plus de trois cents réfugiés burundais en difficulté dans le camp de Mulongwe
Next UE-Burundi : de plus en plus de rapprochement

About author

You might also like

réfugiés

Nduta (Tanzanie) : les nouveaux nés ne sont pas enregistrés depuis six mois

Ils sont estimés à plus 1200. Depuis le mois de mars de cette année, les enfants qui naissent au camp de réfugiés burundais de Nduta ne sont pas enregistrés par

réfugiés

Covid-19 : réduction considérable de la ration alimentaire pour les réfugiés du camp de Nakivale

Le Programme Alimentaire Mondial a signifié aux réfugiés du camp de Nakivale en Ouganda que le quota de leur ration alimentaire va être réduit. Cette décision est prise suite à

réfugiés

Environ 2400 personnes ont fui le Burundi entre janvier et février 2020

Dans le dernier rapport qui vient d’être publié, le HCR montre que les deux premiers mois de l’an 2020 ont connu un mouvement massif des Burundais qui se sont exilés.