Rumonge : deux hommes arrêtés

Rumonge : deux hommes arrêtés

Il s’agit d’un certain Nyandwi et Georges, bouchiers au marché de Minago en commune et province Rumonge au Sud-ouest du Burundi. Ils ont été arrêtés dans l’après midi de ce vendredi par la police qui leur reproche de vendre la viande à des prix non officiels. Des tenanciers de bistrots ont également été contraints de payer des amendes allant jusqu’à 50000 francs burundais pour les mêmes raisons. (SOS Médias Burundi)

L’ordre de les arrêter a été donné par Jérémie Bizimana, administrateur communal de Rumonge.

Selon des témoins, les deux hommes ont été dénoncés par des habitants. « Le jour de la Noël, les deux bouchers ont vendu la viande à des prix exorbitants. Un kilo qui est normalement fixé à 8000 francs burundais se vendait à 13000 francs », explique une source à Minago.

Dans la même localité, trois tenanciers de bar ont été dénoncés de cacher et vendre des boissons de la Brarudi (Brasserie du Burundi) à des prix exorbitants. L’Amstel se vendait à 2500 francs et la primus à 1800 au lieu de 1800 et 1500 francs burundais, des prix respectivement fixés par la Brarudi comme des prix officiels.

Les deux bouchers ont été appréhendés, au moment où les trois tenanciers de bars ont dû payer des amendes de 50000 francs burundais chacun.

Les deux bouchers sont détenus au cachot du commissariat provincial de Rumonge.

________________

Photo : province Rumonge © Google Maps

Previous Ruyigi : découverte d'un cadavre
Next Cibitoke : un corps d'un homme découvert à Rugombo

About author

You might also like

Société

Burambi: des habitants retournent chez eux après quelques semaines d’insécurité, ils sont rançonnés

Plusieurs habitants de différentes localités en commune de Burambi (province de Rumonge, sud ouest du Burundi) ont fui leur ménage depuis fin août dernier suite à des combats entre les

Société

Burundi : affaire Nkezabahizi, la coalition Burundaise des défenseurs des droits humains demande la réouverture du procès

Cela fait exactement cinq ans que l’ancien caméraman de la RTNB (Radio Télévision Nationale du Burundi) a été tué avec son épouse, leurs deux enfants et son neveu. La coalition

Société

Affaire Buyoya : le président Neva explique la position du gouvernement

L’ancien président burundais a été inhumé hier à Bamako. Depuis le jour de son décès le 17 décembre, aucune annonce officielle n’avait été faite. Ce matin, le président Évariste Ndayishimiye