Cibitoke : trois jeunes Imbonerakure condamnés à deux ans de prison ferme

Cibitoke : trois jeunes Imbonerakure condamnés à deux ans de prison ferme

Félix Nduwayo, 25 ans, Aimable Bimenyimana, 26 ans et Déo Niyonkuru, 29 ans tous natifs de la colline de Kaburantwa en commune de Buganda (province de Cibitoke au nord-ouest du Burundi) ont été condamnés par le tribunal de province ce mercredi à une peine de prison ferme de deux ans. Ils ont été reconnus coupables d’atteinte à la sécurité de l’État, d’usurpation de fonctions et d’extorsion. (SOS Médias Burundi)

Devant les juges, les trois accusés ont plaidé coupables. Tous membres du parti au pouvoir, ils faisaient traverser la rivière Rusizi (une rivière qui sépare la RDC et la province de Cibitoke), des individus pour la plupart des commerçants en provenance ou en partance de la République Démocratique du Congo.

Ils ont été accusés d’avoir violé la mesure du gouvernement, d’avoir pillé et fait du mal à des personnes en provenance du Congo .

Le gouverneur de Cibitoke déplore le comportement des trois jeunes et félicite la justice. Carême Bizoza dit aussi être préoccupé par des informations faisant état de personnes tuées en provenance de la RDC. Il met en garde les autorités à la base qui collaborent avec des groupes de gens qui harcèlent des Burundais et Congolais qui traversent la Rusizi.

« Ils doivent comprendre que les choses ont changé. Ils ne seront pas tolérés, personne ne peut plus se cacher derrière ses fonctions pour commettre des bavures. Que les trois jeunes leur servent d’exemple « , a-t-il confié à des journalistes de Cibitoke ce mercredi matin.

Depuis la semaine dernière, des mesures supplémentaires de lutte contre le Coronavirus ont été prises.

Toutes les frontières terrestre et maritime sont fermées depuis le 11 janvier.

____________

Photo : province Cibitoke © Google Maps

Previous Kirundo : le CNDD-FDD renoue avec les contributions
Next Bukinanyana : découverte d'un corps

You might also like

Justice

Makamba : deux administratifs à la base auditionnés

Il s’agit de Decho Nyandwi, chef de zone de Dunga et de Costave Niyokwizera, chef de colline de Kigaza dans la même zone, en commune de Kayogoro ( province de

Justice

Affaire Germain Rukuki : la décision de la cour d’appel cassée par la cour suprême

L’affaire a été renvoyée de nouveau à la cour d’appel de Ntahangwa pour y être statuée par un siège autrement constitué. Ses avocats se disent satisfaits par la décision de

Justice

Rutana: un cadre du service national de renseignements détenu depuis mardi

Emmanuel Nsabimana est arrivé mardi soir à la prison de Rutana( sud-est du Burundi). L’information est confirmée par des sources policières à Rutana. L’homme est accusé de « trahison et violation