Nakivale (Ouganda) : des tontines pour faire face à la pauvreté

Nakivale (Ouganda) : des tontines pour faire face à la pauvreté

Au camp de Nakivale, plusieurs groupes d’épargne et de crédit (saving et loaning) ont été instaurés. Chacun épargne selon sa capacité. Dans chaque village on y trouve entre 3 à 12 associations d’épargne. Les membres disent être satisfaits du profit qu’ils en tirent. (SOS Médias Burundi)

Au camp de Nakivale en Ouganda, plusieurs réfugiés burundais ont opté pour s’organiser en groupes sociaux d’épargne et de crédit. “Chaque membre du groupe a droit au crédit en fonction du montant qu’il a déjà épargné. Il rembourse le crédit dans un délai convenu. Le taux d’intérêt est généralement compris entre 3% et 5%. Nous y trouvons un capital nécessaire pour financer de petits commerces qui peuvent générer des revenus”, explique un membre fondateur de l’une des tontines.

Et un autre Burundais d’affirmer qu’il a agrandi son commerce grâce à ce système d’épargne. “En trois mois, j’ai déjà eu un crédit de 200.000 Shillings Ougandais (environ 53 dollars américains). Ce montant m’a permis d’accroitre mon petit capital de vente de beignets. Maintenant je parvient à améliorer la ration mensuelle en plus de l’assistance du PAM. Je remercie beaucoup mes compagnons du groupe qui m’ont accueilli”, explique un membre du groupe d’épargne du village de Kabazana A.

C’est également le cas de Marie Chantal du village de Kiretwa C qui dit avoir eu de la part de ces associations d’épargne un capital de 150.000 Shillings Ougandais (environ 40 dollars américains) pour monter un petit commerce de vente de tomates. Elle affirme » accroître mon business et parvient à payer les frais scolaires de mon enfant qui étudie en 3ème année primaire ».

Le rêve pour ces Burundais est d’avoir un crédit plus important pour pouvoir investir dans d’autres activités. Ils demandent au HCR et à d’autres agences humanitaires de pouvoir leur prêter main forte.

_____________

Photo : vue du camp de Nakivale

Previous Makamba : le commissaire provincial de la police rançonne des éleveurs et veut les déloger en même temps
Next Makamba : deux militants du CNL interpellés

About author

You might also like

réfugiés

Dzaleka (Malawi) : le Covid-19 fait peur dans le camp

Plusieurs cas de Covid-19 ont été détectés ces derniers jours dans le camp de réfugiés de Dzaleka au Malawi. L’hôpital du camp qui héberge 11.000 Burundais est débordé. Un réfugié

réfugiés

Réfugiés- Tanzanie: le HCR recense les enfants nés dans les camps de réfugiés burundais

Depuis jeudi dernier, le HCR et les autorités tanzaniennes effectuent un recensement général de tous les enfants de moins de cinq ans dans les camps de réfugiés. Tous ceux qui

réfugiés

Nyarugusu (Tanzanie) : destruction des champs de cultures appartenant aux réfugiés burundais

Plusieurs champs de réfugiés dans le camp de Nyarugusu ont été détruits depuis ce mercredi. Des jeunes gardiens de la paix tanzaniens ont démoli les champs sous la supervision du