Bubanza : un cabaretier tué à bout portant par un militaire

Bubanza : un cabaretier tué à bout portant par un militaire

Jean Marie Nshimirimana surnommé Fiston, propriétaire d’un bar situé à la 9ème avenue de la colline Buringa, commune de Gihanga en province de Bubanza (ouest du Burundi) a été tué vers 21h la nuit dernière par un caporal de l’armée burundaise. La cause de l’incident : une carte mémoire vendue par le militaire au cabaretier. (SOS Médias Burundi)

L’ administrateur de la commune de Gihanga a confirmé l’information. L’auteur du meurtre était affecté au 212ème bataillon. « Il a vendu une carte mémoire à la victime et quand il est venu récupérer son argent, le cabaretier lui a indiqué qu’elle ne fonctionne pas et qu’il ne peut donc pas l’acheter. Il est devenu très furieux et a ouvert le feu sur lui », disent des témoins. L’homme est mort sur le champ. Selon nos sources, des habitants ont failli tuer le militaire n’eut été l’intervention de la police.

Au Burundi, il est interdit aux militaires et policiers de fréquenter des buvettes en armes et uniforme. En moins de deux semaines, trois personnes ont été tuées par des militaires dans la capitale économique Bujumbura, à Muyinga (nord-est) et à Gihanga (ouest). Dans les deux premiers cas, les auteurs ont été punis d’une peine d’emprisonnement à vie lors de procès de flagrance.

____________

Photo : province de Bubanza

Previous Burundi : la CNIDH et la chambre basse détestent les rapports sur le pays
Next Kirundo : plus de 80% des taxis motards circulent sans documents selon la police

About author

You might also like

Criminalité

Cibitoke : un sexagénaire tué

Il a été tué la nuit dernière par de inconnus qui ont explosé une grenade à son lieu de travail. La victime est originaire de la commune de Buganda, province

Criminalité

Buyenzi : une jeune fille tuée

Elle a été assassinée dans un café situé à la 6ème avenue numéro 32, en zone de Buyenzi dans la commune de Mukaza (centre de la ville de Bujumbura). Les

Criminalité

Ituri : une dizaine de miliciens tués dans le village de Djunde

Les forces armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) disent avoir lancé une offensive ce lundi contre une coalition de trois groupes armés actifs dans la localité de Djunde