Rumonge : des habitants se plaignent des contributions énormes pour la construction d’un bâtiment administratif

Rumonge : des habitants se plaignent des contributions énormes pour la construction d’un bâtiment administratif

Il s’agit d’un bâtiment qui abritera les bureaux de l’administration provinciale. Des habitants disent être fatigués des contributions obligatoires sans tenir compte des moyens dont ils disposent. (SOS Médias Burundi)

Selon des sources à Rumonge (sud-ouest du Burundi), l’administration provinciale a exigé à tous les adultes de contribuer pour la construction de ce bâtiment. « Chaque citoyen doit payer un montant de 2000 francs burundais. Les tenanciers des kiosques et boutiques doivent verser chacun 5000. Les fonctionnaires de l’Etat dans cette province et d’autres employés du secteur privé ne sont pas épargnés, ils sont obligés de verser sur le compte qui a été créé à cette fin une somme variant entre 10 et 20 mille chacun selon leur niveau d’étude », disent-elles.

Des directeurs d’école menacent de prendre des sanctions administratives contre des enseignants qui refusent de payer.

Les responsables ont mis eux aussi à la disposition des enseignants des comptes sur lesquels ils doivent déposer les montants exigés. « Les listes de ceux qui se sont déjà acquittés de ces contributions ont été dressées et envoyées au cabinet du gouverneur . Toute personne qui ne va pas donner ces contributions s’expose à des sanctions administratives », raconte une source administrative.

Et d’ajouter que l’accès aux services administratifs par exemple devrait être conditionné par la présentation des reçus de paiement de ces contributions.

Des commerçants s’indignent

Une sommes allant de 100 mille à 5 millions de francs burundais est exigée aux commerçants selon leurs capacités financières.

Des commerçants s’indignent de la manière dont les autorités provinciales fixent les montants des contributions au lieu de laisser les gens le faire librement en fonction de leurs moyens.

_____________

Photo : le bâtiment qui abritera les bureaux de l’administration provinciale de Rumonge.

Previous RDC-Nord-Kivu : 9 officiers FARDC arrêtés pour détournement de fonds à Goma
Next Bujumbura : deux des promoteurs du Festival Pamoja en détention depuis deux jours