Muramvya : un militant du CNL kidnappé à Mbuye

Muramvya : un militant du CNL kidnappé à Mbuye

Rémy Niyonsaba a été enlevé le 23 octobre dernier par des hommes en tenue militaire et policière à bord d’un véhicule civil. Ils l’ont emmené à une destination inconnue. Le fait s’est déroulé au chef-lieu de la commune de Mbuye en province de Muramvya (centre du Burundi). (SOS Médias Burundi)

Selon des témoins, cet enseignant à l’école fondamentale de Ruhanza dans la commune de Giheta ( province de Gitega au centre) a été kidnappé vers 18h 30. « Certains des ravisseurs étaient habillés en tenue policière et militaire. Ils étaient à bord d’une double cabine aux vitres teintées. Au moment des faits, il se tenait tout près du bureau communal de Mbuye », disent-ils.

Ses proches affirment l’avoir cherché dans tous les cachots officiels en provinces de Gitega et Muramvya ainsi que dans la capitale économique Bujumbura, en vain. « Nous sommes très inquiets. S’il s’agissait d’une interpellation respectant la loi on saurait au moins les raisons de son arrestation. Mais nous constatons qu’il s’agit d’un enlèvement. Que les autorités nous disent où il est. C’est un fonctionnaire qui a une adresse bien connue. Pourquoi le kidnapper comme un criminel? Nous exigeons sa libération », indiquent des membres de sa famille qui se sont confiés à SOS Médias Burundi.

L’enseignant n’habite pas Mbuye. Il venait rendre visite à ses proches.

C’est la deuxième fois qu’il est enlevé. En septembre 2020, il avait connu le même sort avant de se retrouver à la prison centrale de Bujumbura. Il avait recouvré la liberté en juin dernier. Evelyne Ndayisasiriye, administratrice communale de Mbuye n’a pas voulu s’exprimer sur le cas.

________________

Photo : une place publique au chef-lieu de la province de Muramvya

Previous Rumonge : les proches des personnes enlevées en octobre perdent espoir de les retrouver
Next Bururi : un enseignant et un ancien policier détenus suite à des messages échangés dans un groupe WhatsApp