RDC-Ituri : Environ 5 personnes tuées par des présumés rebelles ADF

RDC-Ituri : Environ 5 personnes tuées par des présumés rebelles ADF

Elles ont été tuées par des rebelles présumés ADF (Forces Démocratiques Alliées) dans la nuit de mardi à mercredi. Le massacre a eu lieu sur les territoires de Mambasa et Irumu. C’est en province de l’Ituri,à l’est de RDC (République Démocratique du Congo). (SOS Médias Burundi)

Selon l’ONG Convention pour le Respect des Droits Humains (CRDH), antenne d’Irumu, les assaillants ont tué 3 civils au village Ofaye, une agglomération située à plus ou moins 25 km de Komanda dans la chefferie de Walese Vonkutu.

« Après leur passage on a enregistré 3 morts et 2 autres civils portés disparus, » a fait savoir Christophe Munyanderu, coordonnateur de cette organisation.

De son côté, le chef du groupement Bangole, indique que ces rebelles ont également attaqué le village de Lukaya et ses environs (même province de l’Ituri, territoire de Mambas) Bilan de l’attaque: deux civils tués.

« Dans la journée de ce mercredi, deux corps sans vie ont été retrouvés en chefferie Babila-Babombi. Le premier était déjà dans un état de putréfaction et le second est celui d’un usager de la route Mangina-Biakato qui a été tué par les assaillants près du village Lukaya », a indiqué Djuma Bwanakawa, chef du groupement.

Plusieurs sources renseignent que depuis le lancement des opérations conjointes FARDC-UPDF (Forces armées de la RDC et celles de l’Ouganda) contre les rebelles ADF dans le territoire de Beni (province du Nord-Kivu), ils se seraient déplacés vers le territoire de Mambasa en province de l’Ituri où ils poursuivent des attaques contre les civils.

Selon une source proche de l’armée congolaise et ougandaise, plusieurs positions des ADF seraient déjà conquises par les UPDF et les FARDC.

________________

Photo d’illustration : vue du chef-lieu de l’Ituri

Previous Bubanza / Covid-19 : plus 200 personnes atteintes par la pandémie
Next Nakivale (Ouganda): le PAM distribue du matériel hygiénique