Clinique Prince Louis Rwagasore : le médecin directeur annule les résultas d’un test de recrutement

Clinique Prince Louis Rwagasore : le médecin directeur annule les résultas d’un test de recrutement

Le ton est monté d’un cran au sein du personnel de la Clinique Prince Louis Rwagasore, un hôpital public de Bujumbura, la capitale économique. C’est après que Bonite Havyarimana, médecin directeur de l’établissement sanitaire ait annulé des résultats d’un test de recrutement des employés. C’était le 14 février 2022. (SOS Médias Burundi)

Tout a commencé lorsque l’hôpital prince Louis Rwagasore a fait un appel d’offre pour le recrutement des employés dans plusieurs domaines . Une commission indépendante a été mise en place pour procéder à la pré-sélection des candidats qui allaient passer le test , c’est là où tout à basculer.

« Après la pré-sélection des candidats, le directeur nous a amené une liste de candidats que nous devons retenir pour ces postes. Il a ajouté que la liste vient de sa hiérarchie, c’est-à-dire du ministre en charge de la santé publique et de la direction du parti présidentiel. Il nous a ordonné de faire un semblant de test de recrutement et de retenir les noms qu’il nous a lui-même donnés », a fait savoir un membre de la commission de recrutement qui précise par ailleurs que la commission dont il est membre s’est réunie à huis clos et a décidé à l’unanimité de refuser le dictat du médecin directeur.

Selon la même source, le test a bel et bien eu lieu et s’est passé dans la transparence. Les points ont été octroyés suivant le mérite des participants.

« On a affiché en bonne et due forme les résultats le 14 février 2022, selon l’ordre de mérite comme une commission indépendante de recrutement à la satisfaction de tout le personnel de l’hôpital qui a salué un geste louable, néanmoins le même jour le directeur de l’hôpital constatant que ses candidats n’ont pas été retenus a déchiré directement les listes des candidats retenus », a indiqué un autre membre de la commission de recrutement.

Pour parfaire ce processus d’annulation des résultats du test de recrutement, M. Havyarimana a procédé le 16 février 2022 à l’annulation de cette commission. Il a organisé un nouveau test de recrutement dans un communiqué qu’il a sorti ce matin là.

Pour intimider tout le personnel, il a fait appel aux agents de renseignements.

Toutefois, le climat reste tendu au sein de cet hôpital. Le personnel jure qu’il ne va pas en reste là.

« Le métier de soignant est un métier destiné à sauver des vies, il ne doit pas y avoir du favoritisme dans le recrutement, seul le mérite compte pour sauver des vies, on ne va pas se laisser faire, tous les moyens sont bons pour protester contre cette décision malgré la présence des agents de renseignements pour nous intimider », a conclu un médecin spécialiste de l’hôpital Prince Louis Rwagasore.

______________

Photo : l’entrée principale de la clinique Prince Louis Rwagasore

Previous Buhiga : découverte macabre
Next Nduta (Tanzanie) : la pluie diluvienne fait des dégâts