Makamba : le directeur provincial de l’enseignement humilie des enseignants

Makamba : le directeur provincial de l’enseignement humilie des enseignants

Dans de réunions tenues en présence d’élèves de classes de 9ème fondamentale et celles des terminales, le directeur provincial de l’enseignement à Makamba (sud du Burundi) a déclaré que les enseignants ont un niveau dangereusement bas. Une annonce reprise à la direction communale de l’enseignement à Nyanza-Lac, là aussi en présence des élèves. Les enseignants se disent humiliés. Ils dénoncent un « comportement indigne d’un responsable de l’éducation ». Ils menacent de boycotter les prochaines réunions qu’il organisera. (SOS Médias Burundi)

Les propos de Sem Nimpaye qui ont écœuré les enseignants, le directeur provincial de l’enseignement les a tenus pour la énième fois mercredi 9 février. Des propos que les concernés trouvent dénigrants. Cela s’est fait devant les élèves.

« Les enseignants disent que vous avez un niveau dangereusement bas. C’est plutôt eux qui ont un niveau dangereusement bas. Pour preuve, ils ont peur de passer le test d’évaluation de leurs compétences. Ils incarnent la bêtise », a-t-il déclaré devant plusieurs élèves.

Des propos qui ne passent pas chez les enseignants. Ils se disent choqués par ce responsable éducatif qui ternit l’image des éducateurs devant leurs élèves.

« Nous sommes vraiment scandalisés par les propos tenus par le directeur provincial de l’éducation. Certains d’entre nous l’ont enseigné », se désole un enseignant de la direction communale de l’enseignement à Nyanza-Lac.

Dans diverses descentes du responsable de l’enseignement à Makamba, les directeurs des écoles sont obligés de payer les frais de sonorisation alors que ce budget n’est pas prévu dans les écoles.

Les syndicats des enseignants déplorent ce comportement du directeur provincial de l’éducation à Makamba. Ils menacent de boycotter les autres réunions avec lui s’il ne change pas de discours.

_________________

Photo : la province de Makamba

Previous Mulongwe (RDC) : des enfants de réfugiés burundais abandonnent l'école
Next Manifestation de Bruxelles : le parti CNL dans le collimateur du président Neva, Rwasa livre Magera