Gitega : un très grand nombre d’enfants sans-abri inquiète

Gitega : un très grand nombre d’enfants sans-abri inquiète

Ils sont estimés à plus d’une centaine qui squattent les rues des differents quartiers de la ville de Gitega (centre du Burundi). Des responsables administratifs et des associations en charge de la défense des droits des enfants se disent inquiets. Ces enfants avaient été ramenés dans leur famille biologique avant de revenir réoccuper les rues de la capitale politique. (SOS Médias Burundi)

Le gouverneur de province annonce qu’il est prévu de réintégrer ces enfants dans des familles d’accueil. Les autres devant retourner chez eux.

Ils circulent en petits groupes de 3 à 5 dans les quartiers de la ville.

« Pendant la journée ils èrent ici et là en cherchant à manger. Et pendant la nuit, ils dorment devant des magasins à la belle étoile sous le froid et des moustiques. Leur situation est déplorable », se désolent des habitants.

Plusieurs enfants affirment avoir quitté leur famille suite à l’extrême pauvreté. D’autres évoquent de mauvais traitements.
C’est le cas d’Élie Mugisha (11ans) et de Cédric Irankunda (13ans) respectivement originaires des communes de Shombo (province de Karusi, centre-est) et de Giheta (province de Gitega, centre).
Le premier est orphelin et l’autre dit avoir fui « un mauvais traitement de sa belle-mère ».

Hussein Butoyi, chef de la zone urbaine de Gitega évoque une identification des familles tutrices en vue de ramener les enfants à leur colline d’origine.

Le gouverneur de province lui aussi parle d’un rapatriement des enfants des rues. « En collaboration avec des partenaires qui militent en faveur des droits des enfants, nous voulons emmener les enfants de la rue chez eux. Il y a aussi un projet d’accompagnement qui pourra les retenir d’office chez eux. Le projet est dénommé ‘Humura kibondo' », indique Vénant Manirambona.

Il précise en outre que les premiers enfants sont pour le moment rassemblés dans un centre de transit pour une rééducation. « Certains pourront regagner le banc de l’école et d’autres embrasseront les métiers »,dit-il.

________________

Photo : des enfants en situation de rue sur un dépotoir de déchets ménages à Gitega

Previous Kirundo : une centaine de Burundais refoulés par le Rwanda
Next Photo de la semaine- Burundi : le patron du CNDD-FDD a réaffirmé sa position de tuer les fauteurs de trouble