Mpanda : quatorze opposants en détention

Mpanda : quatorze opposants en détention

Des Imbonerakure (membres de la ligue des jeunes du CNDD-FDD) en collaboration avec les responsables administratifs locaux et la police ont procédé aux arrestations de militants du CNL sur la colline de Murengeza, le week-end dernier. C’est en commune de Mpanda dans la province de Bubanza (ouest du Burundi). Au total , 14 militants de la principale formation politique d’opposition ont été interpellés. Ils sont détenus dans les cachots de la police locale. (SOS Médias Burundi)

Les premiers militants ont été appréhendés vendredi. Ils sont au nombre de onze. Le second groupe composé de trois personnes a été arrêté samedi. Trois autres opposants sont en cavale.

L’affaire pour laquelle ils sont poursuivis et recherchés remonte à mercredi passé. Des militants du CNL ont dénoncé une fraude au cours d’une élection d’un comité chargé de la gestion du centre de santé de Murengeza. Les faits ont déclenché une altercation entre les opposants et les militants du CNDD-FDD qui voulaient forcer l’élection malgré la dénonciation des irrégularités.

Soutenus par le parti CNDD-FDD, les Imbonerakure et le chef de colline de Murengeza appuyés par la police cherchent depuis tous les militants du CNL qui étaient présents lors des faits.

« La police a émis quatorze avis de recherche. Mais elle a été forcée de le faire, et la liste des personnes à appréhender a été élaborée par le chef de colline en collaboration avec des Imbonerakure. Jusqu’à ce samedi, 14 personnes étaient déjà arrêtées », racontent des sources locales.

Les responsables du CNL à Bubanza ont dénoncé « un harcèlement à caractère politique qui vise des opposants ». Ils demandent à la police d’être neutre dans le traitement du dossier.

Des représentants du CNL à Bubanza disent » être étonnés de voir le secrétaire communal du CNDD-FDD s’activer aux côtés des Imbonerakure et des policiers dans la chasse à l’homme ».

« En plus , ce qui est aberrant c’est qu’aucun Imbonerakure n’a été inquiété alors qu’ils ont grièvement blessé un de nos membres mercredi dernier », regrette le responsable provincial du CNL.

__________________

Photo : au chef-lieu de la commune de Mpanda

Previous Muyinga : une dizaine de personnes mordues par des chiens errants
Next Makamba : le CNDD-FDD a lancé les entraînements paramilitaires des Imbonerakure officiellement