RDC-Rutshuru : reprise des affrontements entre les FARDC et le M23 sur le territoire de Rutshuru

RDC-Rutshuru : reprise des affrontements entre les FARDC et le M23 sur le territoire de Rutshuru

Les Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) confirment avoir pris le contrôle de certaines zones du territoire de Rutshuru (province du Nord-Kivu à l’est de la RDC) jusque là occupées par le Mouvement du 23 mars (M23) depuis le matin de ce lundi. Cela, après d’intenses combats signalés depuis vendredi dernier dans cette partie du Nord-Kivu à l’est de la RDC. (SOS Médias Burundi)

Nos sources sur les collines de Chanzu et Runyonyi indiquent que ces localités sont sous contrôle de l’armée loyaliste alors que les rebelles du M23 se sont dirigés dans le parc national des Virunga où ils veulent installer d’autres positions.

Les mêmes sources disent que depuis 6h, heure de l’Est, les FARDC pilonnent une petite colline de Umugongo Winzovu , à près de 11 kilomètres de la cité frontalière de Bunagana (frontière entre l’Ouganda et le Congo) où les rebelles du M23 tentent de se réorganiser.

Selon des sources locales, le mouvement du 23 mars essaie de recevoir du renfort pour riposter aux frappes de l’armée congolaise.

Ces nouveaux affrontements ont encore une fois créé une panique et un déplacement massif de la population qui avait déjà regagné ses villages où la situation humanitaire reste catastrophique selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires des Nations Unies (OCHA-RDC).

OCHA-RDC informe qu’en conséquence de ces hostilités, de nombreuses personnes ont quitté les groupements de Jomba et Bweza pour se rendre à Rutsiro et Tamugenga, y compris des nouveaux retournés.

L’organisation rappelle que cette nouvelle confrontation et la cinquième entre les M23 et les Forces Armées de la Réputation Démocratique du Congo depuis mars 2022 dans le territoire de Rutshuru.

Les précédents affrontements avaient provoqué le déplacement de 65 mille personnes selon la même source humanitaire qui affirme qu’elles n’ont pas été en mesure de retourner chez elles en raison de la récurrence des affrontements.

______________

Photo : des éléments des FARDC au front sur Rutshuru

Previous Rumonge : les Imbonerakure reçoivent une formation paramilitaire, les habitants ont peur
Next Photo de la semaine-Burundi : des opposants présumés ont été tués, détenus et torturés (Rapport)