Djugu (RDC) : au moins quinze civils tués

Djugu (RDC) : au moins quinze civils tués

La nuit de ce lundi à mardi, des assaillants soupçonnés d’être militants de la CODECO (Coopérative pour le Développement du Congo) ont attaqué le village de Juga Rhoe sur le littoral du lac Albert. C’est dans la chefferie des Bahema-Nord sur le territoire de Djugu en province de l’Ituri (est de la RDC). L’administration locale dresse un bilan provisoire de 15 personnes tuées et un déplacement massif des habitants qui fuient la localité. (SOS Médias Burundi)

L’incursion des assaillants identifiés comme miliciens de la CODECO est intervenue dans la nuit, selon Pilo Milindro, chef de la chefferie des Bahema-Nord.

« Les assaillants ont attaqué dans la nuit au village de Rhoe, près du lac Albert. Pour le moment, nous avons déjà compté 15 cadavres. Plusieurs habitants terrifiés essayent de fuir vers des entités jugées sécurisées. C’est regrettable », a-t-il indiqué à la presse locale.

Il indique que la situation est restée tendue au village attaqué jusqu’au matin de ce mardi où plusieurs habitants continuaient de vider les lieux craignant pour leur sécurité.

Aucune autorité militaire ou policière ne s’est jusque là exprimée sur la situation.

L’attaque intervient après la signature d’un accord de paix par des leaders de quelques factions de la CODECO et le secteur opérationnel militaire en Ituri pour la cessation des hostilités. L’accord a été signé samedi le 4 juin à Kpandroma (territoire de Djugu).

___________________

Photo d’archives : l’enterrement des victimes des attaques de Djugu

Previous Bujumbura : panique dans le site de déplacés de Kabezi
Next Uvira (RDC) : des habitants détruisent deux bureaux de la police