Nord-Kivu : au moins 15 morts dont 3 casques bleus dans une manifestation anti-Monusco

Nord-Kivu : au moins 15 morts dont 3 casques bleus dans une manifestation anti-Monusco

Douze civils et trois éléments de la mission onusienne ont perdu la vie dans les altercations entre la Monusco et les manifestants dans la ville de Butembo dans le grand nord de la province du Nord-Kivu à l’est du Congo ce mardi 26 juillet. Ceci fait suite au deuxième jour des manifestations organisées par les indignés de l’insécurité à l’est de la RDC dans les provinces du Nord-Kivu et de l’Ituri. Consternés par cette situation, les organisateurs se disent désolés de l’usage disproportionné de la force par les casques bleus qui tirent à balles réelles sur les manifestants. De son côté, la Monusco rappelle que ses installations sont inviolables. (SOS Médias Burundi)

Assa Paluku, membre du mouvement citoyen « Lutte pour le changement » (Lucha) à Butembo déplore des tirs à bout portant. Il s’est confié à la presse locale.

« Jusque-là nous avons enregistré 25 blessés et 8 morts du côté des civils. Ils ont reçu des balles à bout portant de la Monusco », dit-il

La Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République Démocratique du Congo (Monusco) a enregistré trois morts dans ses rangs.

Dans un communiqué de presse rendu public le soir de ce mardi, le bureau de son porte-parole et des relations avec les médias fait mention d’un casque bleu blessé et deux membres de la Police des Nations Unies tués.

« Des assaillants ont violemment arraché des armes à des éléments de la Police nationale congolaise et ont tiré à bout portant sur nos forces de maintien de la paix. La Monusco s’incline devant la mémoire de ces vaillants soldats tombés sur le champ d’honneur et souhaite un bon et prompt rétablissement au casque bleu blessé. Elle condamne fermement cette attaque que rien ne justifie  » lit-on dans ce document.

Des manifestants dispersés par la police à Butembo
Des manifestants dispersés par la police à Butembo

La Monusco dénonce des « crimes de guerre ».
« Tout cela constitue des crimes de guerre susceptibles de procédures devant les juridictions internationales », poursuit-elle.

Les services de la police nationale congolaise à Butembo dénoncent une quelconque infiltration des miliciens Maï-Maï dans les rangs des manifestants de ce mardi.

Déplorant des pertes en vies humaines tant du côté des manifestants que de la Monusco , le commandant urbain de la police se désole que cinq maisons louées par des agents de la mission Onusienne aient été pillées par les manifestants. Il appelle la population à la retenue.

Par ailleurs en ville de Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, les manifestations se sont intensifiées pour cette deuxième journée.

Les bases de la Monusco de RVA Katindo et la base de Kanyaruchina ont été la cible des manifestants. Plusieurs dégâts matériels et humains ont été également enregistrés.

Des manifestants pour la plupart des jeunes gens
Des manifestants pour la plupart des jeunes gens

Des éléments de la police et ceux des FARDC (Forces Armées de la République Démocratique du Congo) ont étés déployés dans la ville pour calmer la tension alors que les manifestations s’intensifient au centre-ville.

À Katindo, un jeune homme a été tué par des tirs armés attribués aux éléments de la Monusco retranchés dans leur base logistique.

Une cinquantaine de blessés sont internés dans des structures sanitaires de la place.

Des sources médicales à Butembo ont confirmé à SOS Médias Burundi la mort de douze civils et trois casques bleus ,des pertes enregistrées lors de la deuxième journée anti-Monusco. Les manifestants réclament le départ de la mission Onusienne à laquelle ils reprochent d’être inefficace face aux groupes armés locaux et étrangers.

____________________

Photo : des habitants de Butembo participent à la manifestation anti-Monusco

Previous Cibitoke : le responsable provincial du SNR accusé d'avoir envoyé un homme à la morgue
Next Burundi : un journaliste réclame son salaire, il est envoyé en prison