Minembwe : sept civils tués dans des affrontements entre deux groupes armés

Minembwe : sept civils tués dans des affrontements entre deux groupes armés

Des combats ont opposé ce mercredi deux groupes armés locaux dans la zone de Minembwe. Il s’agit de Twirwaneho et des Maï Maï. Sept civils ont été tués lors de ces heurts. (SOS Médias Burundi)

Le mouvement Twirwaneho est composé des membres de la communauté Banyamulenge au moment où le groupe armé Maï Maï Bilozebishambuke comprend des jeunes gens de la communauté Bafulero.

Ce mercredi, ils se sont affrontés dans les localités de Bikarakara et Irumba. C’est dans la zone de Minembwe, sur le territoire de Fizi en province du Sud-Kivu à l’est de la RDC.

Selon Aimable Nabulizi, le porte-parole des Maï Maï Bilozebishambuke, les combattants de Twirwaneho ont attaqué « nos positions dans une carrière d’or à Bikarakara tuant sept civils et blessant trois autres ».

Il accuse aussi l’adversaire d’avoir brûlé 120 maisons à Kijombo.

LIRE AUSSI

Le groupe Twirwaneho quant à lui affirme compter deux blessés dans ses rangs.

Il reproche à son tour les Maï Maï d’avoir tué ces civils qui étaient en train de travailler sur un site d’exploitation de minerais.

Les combats ont éclaté au moment où l’armée burundaise, accusée de s’introduire officieusement sur le sol congolais ces dernières années pour traquer un groupe armé d’origine burundaise basée dans le Sud-Kivu, y est entrée officiellement en début de semaine dans le cadre des opérations conjointes décidées par les chefs d’Etat de l’EAC récemment à Nairobi, la capitale du Kenya.

_____________________

Photo d´archives : vue aérienne des collines de Minembwe

Previous Rumonge : le prix du ticket de transport grimpe en flèche
Next Bururi : un officier à la retraite grièvement blessé par des malfaiteurs non encore identifiés