Meheba (Zambie) : vol de matelas au camp

Meheba (Zambie) : vol de matelas au camp

Plus de 40 matelas ont été volés au centre de transit du camp de Meheba en Zambie. Ils portent à plus de 300, le nombre de matelas disparus depuis deux ans. 6 personnes dont des réfugiés ont été interpellées. (SOS Médias Burundi)

Le vol est attribué à deux réfugiés congolais, trois gardiens et un employeur du centre de transit du camp de Meheba. Ils sont accusés d’avoir planifié et exécuté ensemble le vol, ce que dénoncent d’autres réfugiés.

« Celui qui détient la clé du stock devrait être le seul responsable du vol, ou encore des gardiens. Mais, les réfugiés n’y sont pour rien et devraient être relâchés. Et puis ils sont des orphelins mineurs », réagissent-ils.

Au total, plus de 40 matelas sont mystérieusement disparus du stock.

Cette situation a été dénoncée par des réfugiés surtout burundais qui dorment dans des hangars sans matelas ni couvertures.

« Quand on a fait le comptage, on a trouvé que depuis 2020, plus de 300 matelas ont été volés. Et donc, le stock a été relativement vidé alors nous avions besoin de ces couches », disent-ils.

Ce centre de transit accueille normalement des demandeurs d’asile dans un camp qui abrite plus de 27 mille réfugiés dont plus de 2 mille Burundais.

_________________

Photo d´illustration : un centre pour réfugiés à Meheba, mai 2021

Previous Burundi : la banque centrale annonce la réouverture des bureaux de change
Next Gitega: deux administratifs limogés