Le parti MSD très sceptique sur la tenue d’élections crédibles en 2020


Le parti MSD affirme que la situation sécuritaire actuelle ne présage pas une campagne électorale apaisée et crédible en 2020. (SOS Medias Burundi)

Dans un communiqué, le parti MSD, indique que les violences dont sont victimes les membres des partis d’opposition sont la preuve à ceux qui veulent voir la réalité et entendre la raison qu’il n’y aura pas d’élections crédibles.

Ce parti critique sévèrement certains acteurs et partis politiques de l’intérieur comme ceux en exil ayant décidé de participer à ce processus électoral organisé dans un tel contexte comme étant  « une faute politique » de leur part et « une complicité criminelle » parce que précise le communiqué, que l’enjeu n’est pas « les strapontins qu’ils y peuvent espérer en rétribution de cet asservissement moral, mais des millions de vies humaines à sauver ».

Par ailleurs, le parti MSD affirme que « la tragédie humaine qui se déroule au Burundi ne peut plus s’accommoder de circonvolutions diplomatiques sur les pseudos élections de 2020 » et met en doute la crédibilité de ces élections au moment où même le seul document que la médiation de l’EAC avait obtenu et endossé par Benjamin Mkapa est resté lettre morte alors que la communauté internationale s’était mobilisée pour son accouchement.

Le parti MSD termine son communiqué en lançant un appel au peuple Burundais de se prendre en charge par tous les moyens à sa disposition.