l’Union européenne octroie au Burundi un financement de 465 000 €  pour la préparation de la riposte contre Ebola

l’Union européenne octroie au Burundi un financement de 465 000 € pour la préparation de la riposte contre Ebola

Ce financement vient renforcer les mesures de préparation du Burundi à la riposte contre la maladie à Virus Ebola. Annoncé le 21 août dernier, il servira à renforcer les capacités de coordination, de surveillance et de lutte contre la maladie à Virus Ebola dans quatre districts sanitaires à haut risque ayant des Frontières terrestres avec la RDC. (SOS Médias Burundi)

Le pays a relevé le niveau de préparation à la suite de la déclaration par l’OMS de l’épidémie de la maladie à virus Ebola qui sévit à l’est de la République Démocratique du Congo comme urgence de santé publique de portée internationale au mois de juillet dernier. Dans ce cadre, plus de 1000 prestataires travaillant dans les districts prioritaires ont déjà été vaccinés contre la maladie à virus Ebola et la vaccination se poursuit, ciblant au final 4320 prestataires.

« Pour lutter efficacement contre le virus Ebola, nous devons non seulement traiter les cas touchés en République démocratique du Congo, mais également intensifier nos efforts pour empêcher la maladie de se propager dans les pays voisins comme le Burundi,» a déclaré Christos Stylianides, commissaire chargé de l’aide humanitaire et de la gestion des crises, également coordinateur de l’UE pour lutter contre Ebola.

« L’Union européenne soutient donc les mesures de préparation en cours contre le virus Ebola en cours dans le pays, notamment la prévention et le contrôle des infections. Tout doit être mis en œuvre pour éviter une nouvelle propagation du virus mortel, » a-t-il indiqué

Depuis la déclaration de la dixième épidémie de la maladie en août 2018 en République Démocratique du Congo, le Burundi avec l’appui de ses partenaires s’est activement investi dans les activités de préparation, afin de répondre efficacement en cas d’importation d’un cas suspect de la maladie à virus Ebola sur son territoire. Le nouveau financement de l’Union Européenne vient donc en complément au soutien financier existant et an appui aux efforts en cours en matière de préparation à faire face à la maladie à Virus Ebola.
« Au nom de l’Organisation Mondiale de la Santé je remercie l’Union Européenne pour ces fonds additionnels et de la confiance investie dans l’OMS pour continuer à appuyer les activités de préparation du Burundi à la riposte contre la MVE, », a déclaré Dr. Walter Kazadi Mulombo, le représentant de l’OMS au Burundi.

« Ce nouveau financement vient à point nommé, et permettra de renforcer le niveau de préparation dans les quatre districts à plus haut risque ciblé et ainsi contribuer au renforcement des capacités de prévention et de contrôle des infections et de surveillance transfrontalière conformément au plan de contingence adopté par le gouvernement et les autres partenaires, » a-t-il précisé.

L’Organisation mondiale de la Santé, avec l’appui des partenaires du Burundi, continue de jouer son rôle de leader dans l’accompagnement du Burundi dans le processus de préparation à la riposte contre la MVE. Cet accompagnement consiste en l’apport des appuis techniques à la coordination et la mise en place du système de gestion des incidents, la communication sur les risques et l’engagement communautaire, la surveillance aux points d’entrée, la prévention et le contrôle des infections, ainsi que la prise en charge des cas.

Previous Bwambarangwe (Kirundo) : deux jeunes filles battues par l'administrateur dont une grièvement
Next Burambi ( Rumonge) : libération des Imbonerakure soupçonnés d’avoir démoli la permanence du parti CNL