Rumonge: Des  prisonniers victimes de conditions de détention désastreuses

Rumonge: Des prisonniers victimes de conditions de détention désastreuses

La prison de Murembwe située dans la zone de Gatete en commune et province de Rumonge (sud-ouest du pays) fait face à une insuffisance de lits et de matelas. Des détenus dorment à même le sol. D’autres déplorent la lenteur dans le traitement de leurs dossiers. (SOS Médias Burundi)

En plus du manque de matériel de couchage, le manque de moustiquaires exposent les prisonniers au paludisme selon des témoignages de familles des détenus.

Des détenus originaires de la circonscription de la province de Makamba (sud du pays) se disent victimes de lenteur dans le traitement de leurs dossiers.

D’autres indiquent avoir été emprisonnés en violation de la loi.  

Des policiers assurant la garde dans cette prison confirment les mauvaises conditions de détention.

La prison de Murembwe hébergeait jusqu’à mercredi 24 septembre 2019, 1017 prisonniers dont 9 nourrissons vivant avec leurs mères, alors qu’elle a une capacité d’accueil de  800 détenus seulement.

Previous Ruyigi (est du pays): des conséquences de la pénurie du carburant sur le transport
Next PHOTO DE LA SEMAINE - Bruxelles (Belgique) : des Burundais demandent à la Tanzanie de ne pas refouler leurs compatriotes