Kayogoro (MAKAMBA) : deux militants du parti CNL en détention depuis plus de deux semaines

Kayogoro (MAKAMBA) : deux militants du parti CNL en détention depuis plus de deux semaines

Emmanuel Nyandwi, représentant du CNL sur la colline Rusovu, en zone de Dunga et Gad Nduwayo, membre du CNL sur la colline Shaka dans la même zone sont sous les verrous depuis plus de deux semaines. (SOS Médias Burundi)

Emmanuel Nyandwi a été interpellé le 14 août par Salim Bayisenge (alias Kirato). C’est le chef des Imbonerakure ( jeunes affiliés au CNDD-FDD ) sur la colline Shaka. Il était accompagné par d’autres jeunes du parti au pouvoir.

Selon des témoins, il a été accusé de tenir une réunion illégale et de détenir une arme blanche. Un dépliant servant d’enseigner l’idéologie du CNL et une serpette ont été trouvés sur lui. D’après des voisins, l’homme qui n’habite pas loin du marché de Kaderege où il a été arrêté allait chercher du fourrage pour son bétail quand il a été appréhendé. Il a été directement conduit au cachot de la police à Kayogoro.

Venu s’enquérir de la situation, Gad Nduwayo a été battu tout comme son compagnon. Mais lui n’a pas été appréhendé ce jour-là. Le lendemain quand il est allé porter plainte contre ceux qui l’ont battu, il a été interpellé à son tour.

Les deux hommes sont restés dans les cachots de la police à Kayogoro avant d’être transférés au cachot du parquet de Makamba le 18 où ils sont jusqu’à présent détenus.

Previous Kampala (Uganda) : marche en mémoire des disparus au Burundi
Next Rumonge : l'administration provinciale prête à en finir avec l'intolérance politique