37 personnes appréhendées pour avoir boycotté la réunion du gouverneur à Makamba (sud du Burundi)

37 personnes appréhendées pour avoir boycotté la réunion du gouverneur à Makamba (sud du Burundi)

Elles sont  composées de cabaretiers, de responsables de bars restaurants et de vendeurs de viande. Toutes ont été interpelées aujourd’hui. La police les a  accusées d’avoir boycotté une réunion du gouverneur de province, Gad Niyukuri. (SOS Médias Burundi}

Selon nos sources, l’ordre de les arrêter aurait été donné par le gouverneur de Makamba. «Gad Niyukuri avait organisé une réunion mardi dernier à l’endroit des commerçants.  C’était  pour leur donner des injonctions sur le respect des prix et horaires d’ouverture et de fermeture de leurs établissements. Tous les concernés (dans la province)  n’ayant pas participé à la réunion ont été interpellés », soulignent-elles.

Les personnes appréhendées ont néanmoins  expliqué qu’elles n’étaient pas  informées de la ténue de la réunion.

Une source policière dit que leur libération sera conditionnée par le payement des amandes. Les propriétaires de bars de boissons locales à base de jus de banane dit «urwarwa » devront payer 10 000 FBU, tandis que les responsables des bars des boissons de la Brarudi (Brasseries et limonades du Burundi) paieront le double.

Previous Bubanza (ouest du Burundi): démonstration de terreur des imbonerakure
Next Une centaine d'opposants ont fui Marangara en moins de deux semaines