RDC: un cadre du HCR enlevé avec deux gardiens

RDC: un cadre du HCR enlevé avec deux gardiens

Ils ont été enlevés aux environs de 2 heures du matin au site de l’agence  onusienne à Mongemonge à Baraka (territoire de Fizi, commune de Katanga, République Démocratique du Congo) par des ravisseurs non encore identifiés. (SOS Médias Burundi)

L’agent enlevé avec deux gardiens (Shukuru Mboko Jospin et Adolphe Bitachungwa) est Mariama Ndiaye, responsable du programme WASH en charge de la propreté dans les camps des réfugiés à Baraka.

Les ravisseurs seraient en train d’exiger de l’argent pour leur libération.

Un des  gardiens qui a eu la chance d’échapper a témoigné à SOS Médias Burundi. « 7 hommes dont 3 armés de fusils sont venus. Dans un premier temps, ils ont neutralisé les sentinelles avant de s’introduire dans la parcelle. Ils disaient qu’ils cherchaient le chef d’antenne du HCR à Baraka, Cyprien Atchonyo. Quand ils ne l’ont pas trouvé, ils ont enlevé Mariama Ndiaye », Témoigne-t-il.

Jusqu’à présent, aucun groupe n’a revendiqué l’enlèvement. La région regorge plusieurs groupes armés locaux et étrangers dont des mouvements armés de Burundais et Rwandais.

Dans un communiqué, la société civile de Baraka dit «condamner avec toute énergie ces genres d’actes de banditisme devenus monnaie courante dans la ville de Baraka et en territoire de Fizi. Elle en appelle à la vigilance de toute la population en vue de dénoncer des gens suspects ».

Et de conclure, «Des cas ou incidents de vols et de banditisme semblent se multiplier, d’où notre attention doit être tous azimuts ».

Previous Nakivale-Ouganda : les réfugiés burundais albinos demandent une assistance particulière
Next Le président Nkurunziza menace de fermer tous les bureaux de change