Un prêtre malmené par des imbonerakure

Un prêtre malmené par des imbonerakure

Abbé Jean Marie Nduwamungu a été agressé ce matin,  vers 8 heures au chef-lieu de la province de Rutana (sud-est du Burundi). Les auteurs sont des jeunes du parti au pouvoir qui étaient en exercice paramilitaire. Des habitants demandent aux responsables du CNDD-FDD de rappeler à l’ordre des Imbonerakure qui s’égarent. ( SOS Médias Burundi)

Selon des témoins, un groupe d’Imbonerakure s’en est pris au curé du diocèse alors qu’il était à bord de son véhicule. «Des Imbonerakure faisaient des exercices paramilitaires. Quand ils ont vu l’abbé, il lui ont bloqué le passage au quartier de Birongozi du chef-lieu de la province »,racontent-ils.

C’est un employé de la commune de Rutana qui dirigeait l’équipe, selon des sources locales.

Nos sources affirment que des Imbonerakure ont formulé une série d’injures à son encontre en langue locale le Kirundi: « Ehe wa muhimbiri yatwita imihimbiri », ce qui peut être traduit en Français « voilà cet imbécile qui nous a traité d’imbéciles ».

Leurs injures feraient référence à la messe de Noël

Des chrétiens  contactés estiment que l’incident est lié à  l’homélie du 25 décembre dernier lors de la messe de Noël.

Ils disent que le curé  avait exhorté les chrétiens à partager ce qu’ils ont reçu avec les amis, les pauvres et mêmes ceux que certains appellent «Imihimbiri » (Imbéciles).

Pour eux, c’est  étonnant que les jeunes du CNDD-FDD se sentent visés alors que l’homme de Dieu ne les avait pas cités nommément.

Ils demandent aux responsables du parti au pouvoir de ramener   à l’ordre des Imbonerakure qui se rendent coupables de  manquements graves dans différentes localités.

Previous Kibati (Cibitoke) : une quarantaine de familles ont fui les ménages suite aux pluies diluviennes
Next Des maisons détruites suite aux travaux de bitumage de la route Gitega-Kibumbu