Congrès du CNDD-FDD : tous les regards braqués sur Gitega

Congrès du CNDD-FDD : tous les regards braqués sur Gitega

La capitale politique Gitega accueille ce dimanche un congrès spécial extraordinaire du parti de l’aigle, le CNDD-FDD. L’événement est plus que grandiose, selon des habitants de la capitale politique. (SOS Médias Burundi)

Constat du reporter de SOS Médias Burundi :

Une seule conversation domine dans tous les coins rassemblant plusieurs personnes : celui du candidat dauphin de Pierre Nkurunziza.

Deux noms favoris reviennent sur les lèvres des habitants de la capitale politique. «Soit c’est Evariste Ndayishimiye, actuel secrétaire général du parti CNDD-FDD, soit c’est Pascal Nyabenda, président de l’Assemblée Nationale ».

Le secret méconnu par la plupart des Burundais sans parler des membres du parti présidentiel semble plutôt avoir été tranché par le Président sortant Pierre Nkurunziza. «Dieu a déjà parlé », a-t-il dit dans son discours qui a clôturé la croisade que l’ancien mouvement rebelle hutu a organisé à Gitega depuis jeudi. «Demain, ça sera une sorte de mettre les points sur les I », a martelé Anastase Manirambona, commissaire du parti CNDD-FDD, chargé de la propagande et président du comité qui a organisé le congrès.

L’absence de Pascal Nyabenda dans la croisade de ce samedi n’a pas passé inaperçu. Il a représenté le Président dans les cérémonies d’investiture du nouveau Êveque du diocèse de Ngozi. « Pourquoi est-ce que le Président ne pouvait pas se faire représenter par d’autres membres du gouvernement », murmuraient des habitants du quartier Swahili, qui discutaient sur l’événement tant attendu de ce dimanche.

L’autre grande absence  durant les trois jours de prière aura été celle de Denise Nkurunziza, première dame du Burundi.

La sécurité renforcée

Il est 18h25, des policiers circulent en colonne dans les rues de certains quartiers de Gitega. La place qui accueillera le congrès est plus que sécurisée. «Des fouilles ont été organisées par des policiers dans plusieurs ménages environnant la place dont ceux du quartier Rutegama ».

Presque toutes les hautes autorités du pays campent dans la capitale politique Gitega depuis jeudi pour une prière spéciale.  Non seulement les membres du parti au pouvoir, mais aussi certains membres des partis proches du CNDD-FDD qui avaient participé dans la croisade sont restés à Gitega en attendant l’issue du congrès.

Des hôtels, des maisons d’habitation, sont débordés par les visiteurs qui attendent le jour J dans quelques heures.

Quelques règles de participation déjà annoncées dont l’interdiction du port des sacs à main pour les dames, des montres et des téléphones. Aussi, il a été précisé que les autres partis politiques et les ambassadeurs accrédités à Gitega  ne sont pas conviés dans cet événement.

Previous Des habitants dans trois autres provinces s'indignent contre des contributions forcées destinées à la croisade organisée par le parti CNDD-FDD
Next Accueil peu enthousiaste du candidat du CNDD-FDD à Bubanza