Campagne de circoncision au camp de réfugiés burundais de Nduta


La campagne a commencé mardi 28 janvier 2020 pour durer un mois. L’initiative est du gouvernement tanzanien dans sa lutte contre les maladies sexuellement transmissibles. (SOS Médias Burundi)

Selon nos sources, la campagne de circoncision se fait dans toute la région de Kigoma qui abrite le camp de Nduta.

«Elle concerne tous les hommes et jeunes garçons qui ont plus de 10 ans.  Ils doivent se présenter dans les centres de santé de MSF( Médecins Sans Frontières) au camp. Les services sanitaires accordent un suivi deux fois la semaine pour tout patient circoncis », disent-elles.

Néanmoins, les plus âgés sont plus réticents que les jeunes.

Les agences humanitaires comptent faire des sensibilisations dans des réunions pour attirer l’attention des réfugiés burundais quant aux bienfaits de la circoncision surtout pour lutter contre les maladies sexuellement transmissibles.

Plus de 20 000 personnes sont attendues, selon les estimations du ministère tanzanien de la santé.

Selon les mêmes sources, c’est une première dans la région. Le pays a une tradition de circoncire tout garçon dès la naissance.