ÉLECTIONS 2020 : Gaston Sindimwo est élu candidat de l’Uprona et promet une rupture avec le système CNDD-FDD


Sindimwo, UPRONA, Burundi, SOS Médias

Le congrès extraordinaire de l’UPRONA qui s’est tenu ce samedi dans la zone de Ngagara, en commune de Ntahangwa (Nord de la ville de Bujumbura) a nommé Gaston Sindimwo, actuel premier vice-président de la République comme candidat aux prochaines présidentielles de mai. Le candidat promet de rompre avec le système CNDD-FDD s’il remporte les élections. (SOS Médias Burundi)

C’est au terrain dit « Cecinga » que s’est tenu le congrès du parti du héros de l’indépendance, le prince Louis Rwagasore. L’objectif était de choisir un candidat qui représentera ce parti aux prochaines élections présidentielles prévues en mai 2020.

Sans surprise, c’est l’actuel vice-président de la République Gaston Sindimwo qui a été choisi.

Selon Abel Gashatsi président de l’UPRONA proche du gouvernement, c’était une simple formalité car le candidat avait été élu avant ce congrès. »Le comité exécutif de notre parti s’était réuni à huis clos hier et avait statué sur la personne qui nous représentera »,a-t-il martelé.

Devant une assemblée, l’homme à avoir gardé le fauteuil du premier vice-président pendant longtemps depuis l’accession du CNDD-FDD au pouvoir en 2015 a promis un changement radical.
« J’étais à l’intérieur de ce système politique, je connais toutes les failles, je comprends les mécontentements des Burundais. Je vais tout réformer car le système ne marche pas, des affaires sociales à la politique en passant par le domaine économique. Je vais continuer la politique de la gratuité des soins chez les femmes enceintes et les enfants de moins de 5 ans si j’ai la chance de remporter les élections, les fonctionnaires auront une augmentation de salaire de 75%. Je compte réformer la Commission Vérité et Réconciliation également pour bâtir un Burundi réconcilié avec lui-même et sans divisions ethniques », a indiqué Gaston Sindimwo devant ses supporters venu de tout le pays.