Les médias burundais pleurent la mort du journaliste retraité Athanase Ntiyanogeye


Journaliste retraité depuis 2015, professeur d’université et nutritioniste, Athanase Ntiyanogeye s’est éteint hier soir, à l’âge de 66 ans, dans un hôpital de la mairie de Bujumbura suite à une courte maladie. (SOS Médias Burundi)

Feu Athanase Ntiyanogeye est né à Mukike en province de Bujumbura en 1954.

Avec environ 36 ans de carrière journalistique, il a presté à la Radio-Télévision Nationale du Burundi depuis 1979 jusqu’à sa retraite en 2015.

Il a occupé plusieurs postes dont la rédaction en chef  et a animé des émissions politiques à la Télévision Nationale du Burundi dès sa création en 1984.

En plus de ses études en journalisme, il a fait des études en santé publique et nutrition à Paris en France, ce qui lui a valu d’être une personne ressource pour les journalistes à la quête des émissions dédiées à la nutrition.

Ce lauréat de l’Ecole Supérieure de Journalisme de Paris dispensait aussi des cours de journalisme et communication dans des universités locales et régionales.

Ses anciens collègues qualifient sa disparition comme une «grande perte » pour le pays. Il laisse derrière lui une femme et quatre enfants, trois garçons et une fille et des petits enfants. Ce présentateur du tout premier journal télévisé de la Télévision du Burundi le premier décembre 1984 disait souvent que ce moment figure parmi ses plus beaux souvenirs.